Mémoire Résistance et Déportation dans les Côtes-du-Nord

Rentrée perturbée au lycée briochin Le Braz (septembre 1939)

L’état de guerre a perturbé la rentrée au lycée. Elle s’effectue avec un retard de quinze jours. Pour la seconde année consécutive, la vie de notre établissement subit les effets directs des tensions internationales.

Petits et grands retrouvent leurs camarades de l’année scolaire précédente mais découvrent de grands changements. Ils constatent une présence importante de nouveaux élèves repliés de la région parisienne, du nord et de l’est de la France. La classe de math élém, par exemple, est dédoublée.

Déjà trop petit en temps normal pour sa population scolaire, le lycée, désormais « plein comme un œuf », réussit à donner asile à 340 pensionnaires, cependant que 492 externes en suivent les cours ; beaucoup de classes sont dédoublées. Notre établissement compte alors 832 élèves, soit bien plus qu’il ne devrait en contenir. […]

Deux établissements annexes sont alors créés, tous deux mixtes. Le premier s’installe à Saint-Quay-Portrieux, abritant 243 élèves dont 97 jeunes filles, tous externes de la sixième à la première. […] La seconde annexe fonctionne dans un hôtel du Val-André, le Victoria, distant de vingt-cinq kilomètres de Saint-Brieuc. Au total, 172 élèves, 84 garçons et 88 filles de la sixième à la seconde, y sont recensés.

L’invasion de la Bretagne entraînera, un an plus tard, le retour des réfugiés dans leur foyer et la fermeture de ces deux sites scolaires éphémères.

Source : Association des anciens élèves du Lycée Anatole Le Braz Saint-Brieuc, Ouvrage collectif, DE LA NUIT A L’AURORE, Des lycéens dans la guerre, 1939-1945, Les Presses Bretonnes, 1996, p. 56-58.

Note : parmi les réfugiés fréquentant l’annexe de Saint-Quay durant l’année scolaire 1939-1940, figure le jeune Alain Decaux, futur historien et membre de l’Académie française. En août 1939, son père mobilisé, hanté par les souvenirs de l’occupation de Lille en 1914, avait décidé d’exiler sa famille chez des cousins de cette station balnéaire du Goëlo.

 

Commenter cet article
Article(s) de cette rubrique
  1. Nouvel article
    16 septembre 2008

  2. Rentrée perturbée au lycée briochin Le Braz (septembre 1939)
    11 juillet 2009