Mémoire Résistance et Déportation dans les Côtes-du-Nord

L’action d’une autrichienne, Mme Gross, contre les réquisitions de main d’oeuve au bureau d’embauche de Lannion

Compte rendu de la gestion de Mme GROSS Irène

Bureau d’embauche Allemand pour l’Arrondissement de LANNION

Présenté le 12 août 1944 au Comité de Libération

1 450 personnes furent touchées par les ordres de départ pour l’Allemagne (arrondissement de LANNION) soit par fiches émises par la FK de St-Brieuc soit par l’office du Travail, soit par les divers services allemands de récupération de main d’œuvre.

206 Travailleurs signèrent leur contrat de travail et touchèrent la prime de 1.000 fcs. Ils sont ainsi présumés partis (en réalité une quarantaine touchèrent la prime et ne partirent pas) soit, départ pour l’arrondissement : 216.

202 exemptions définitives ont été délivrées par moi, pour motifs divers. Les intéressés ont tous été munis de papiers assurant leur tranquillité lors des rafles et arrestations.

23 Requis, partis, furent rappelés par mes soins, sur demande des familles. Ils ne sont pas repartis en Allemagne et ont été mis en règle.

17 Travailleurs, raflés à St-Brieuc et devant être remis en route immédiatement pour l’Allemagne, ont été remis par moi en liberté, lors d’un remplacement effectué au bureau d’embauche de St-Brieuc, du chef Mr Linke.

26 Sursis de départ pour convenances personnelles ont été accordées à la demande des intéressés.

992 Requis, surtout des jeunes classes, n’ayant pas répondu aux ordres de départ, n’ont jamais fait l’objet de la moindre recherche, tant par la Feldgendarmerie française, ou la police lannionnaise, qui auraient dû être alertés par mes soins, selon les ordres reçus et réitérés des Autorités Allemandes.

Une trentaine de lettres de dénonciation anonymes de réfractaires sont parvenus au bureau de LANNION. Aucune n’a reçu de suite. Celles enregistrées par la FK de St-Brieuc, ont été remises au Comité de Libération.

Tous les requis qui sont partis en Allemagne sont partis individuellement et sans aucune contrainte.

NOTA : Liste nominative et adresse des intéressés ci-dessus nommés ont été fournies à l’appui du présent compte rendu.

Signé : I. GROSS

Cachet de la mairie : Certifié exact le 25-XI-44

Source : ADCA, Série W non côté, Compte rendu de la gestion de Mme GROSS Irène au bureau d’embauche de Lannion au Comité de Libération, 12 août 1944.

 

Commenter cet article